Cours de « Philosophie des sciences » – Les dialectiques de la nature et de la culture (12 séances)


2069837859_b7febd35ca_zNature et culture sont des notions qu’on oppose volontiers : relève de la nature tout ce qui n’a pas été construit ou produit par l’homme ; relève de la culture tout ce qui porte la marque d’une intervention de l’homme (il peut s’agir d’un objet, viagra une machine par exemple, no rx ou d’un ensemble de signes dits « culturels », viagra une langue ou une religion, des traditions, une oeuvre d’art, etc.). Cependant, certains anthropologues ont éprouvé le besoin de sortir de ces oppositions qu’ils jugeaient mal fondées. C’est le cas, de Philippe Descola qui estime que la notion de nature est typiquement occidentale tout comme, a fortiori, l’opposition entre nature et culture. Il s’appuie, pour le montrer, sur une connaissance approfondie des résultats de l’anthropologie contemporaine. Il propose, finalement, de dépasser ces oppositions : c’est le thème central de son livre Par delà nature et culture (2005). Toutefois, d’autres anthropologues lui ont récemment objecté une série d’arguments tirés des sciences cognitives. Ils estiment que ces sciences, lorsqu’elles sont rapprochées de l’anthropologie, invitent à réévaluer l’opposition entre nature et culture et à lui donner un sens nouveau, plus précis et mieux documenté que le sens ancien de cette opposition. Elles proposent également une interprétation renouvelée du phénomène religieux. Dans ce cours, nous reprendrons ces discussions en étant particulièrement attentifs à leur porté philosophique.

Comments are closed.